Le magazine d'actualités culturelles en Languedoc-Roussillon

THE MARGOULIANS

Entre Bob Gainsbourg et  Serge Marley

Propos recueillis par Julia Lemoine

Le groupe montpelliérain The Margoulians se définit entre paroles engagées, imagées et chansons poétiques et humoristiques. Un mélange audacieux chanté sur une musique reggae. L’ensemble formant un style bien à part de ce que l’on connaît et qu’ils ont décidé d’appeler « canaille reggae ». Rencontre avec le chanteur et guitariste du groupe, Pierre Mitaut.

Tu viens de créer ce nouveau groupe The Margoulians.

Cinq ans après la fin de l’aventure de vingt ans avec Stevo’s Teen, puis des escapades raps avec Schöne Connerie, j’ai vraiment eu envie à nouveau de rejouer avec des musiciens et de repartager une histoire humaine.

J’ai réembauché Pierre (claviers) qui était dans Stevo’s Teen, et recruté Luc (guitare) qui vient plus des musiques trads et irlandaises, Guillaume (basse) qui est plutôt dans le style blues-funk, et Jean-Noël (batterie) qui est percussionniste latino. Un sacré mélange tout ça ! On a tous la cinquantaine, pépères et pères.

Cette fois-ci tu te mets au reggae.

Tous les chemins mènent au reggae ! À 20 ans j’ai sévi dans le punk rock (génération Ludwig Von 88), à 30 ans je me suis éclaté à faire du ska, à 40 ans j’ai enfin été assez décomplexé pour oser faire du rap, et maintenant à 50 ans l’épanouissement vient avec le reggae. Un style très ouvert, malgré des codes et des clichés apparents, j’y retrouve le groove jamaïcain, les slogans du punk et la verve du rap.

Pourquoi The Margoulians ?

On aborde le style sans suivre des rails, sans la pression du puriste. Margoulians est une « jamaïcanisation » du mot margoulins (petit escroc). On appelle aussi notre style du « canaille reggae » en référence à Serge Gainsbourg, qui est celui qui m’a donné envie de faire ce style de musique, car il est sûrement le premier à avoir fait du pur reggae roots en français tout en gardant sa forte personnalité.

Comment se passe le processus de création ?

Au début on mettait des paroles sur des musiques des grands du reggae comme Peter Tosh, Max Romeo, Burning Spear, LKJ, etc. mais il y a aussi du Brigitte Bardot, du Pink Floyd et du David Bowie ! Bref des musiques pas forcément reggae, mais que l’on a « margoulanisées » ! On intègre maintenant de plus en plus nos propre compos musicales.

Les textes sont tous en français, et même s’ils sont souvent légers, je mets plus d’importance à les travailler que la musique. Je n’aime pas les textes trop lisses donc je fais des textes souvent fun mais toujours un peu piquants et parsemés de touches humoristiques.

Quelle est ta vision de la musique ?

Lorsque l’on vient voir un concert de musique live on vient pour « groover », pour être impressionné, touché, étonné, surpris, séduit, bref, passer un bon moment, mais il doit se passer quelque chose ! J’aime bien voir des artistes culottés qui sortent des sentiers battus, qui osent dire des choses fortes ou émotionnelles avec humour et bienveillance.

Quels auteurs t’inspirent ?

En dehors des immenses comme Brel ou Brassens, qui ne sont pas de ma génération, je suis très admiratif de chanteurs/auteurs comme Spi d’OTH et Les Naufragés, Claude Sicre des Fabulous Trobadors, Vin’s de Zoufris Maracas, Yves Jamait que j’ai découvert il n‘y a pas longtemps, ou dans un autre style Kingju du groupe Stupeflip. Tous ces gens là ont écrit des chansons que j’aurais aimé écrire car j’y retrouve tout ce que j’aime, le coté à la fois fun, engagé et décomplexé.

Quelles sont les ambitions de The Margoulians ?

On a tous les cinq pas mal bourlingué chacun de notre coté pendant des années, on a vraiment plaisir à se retrouver autour de ce projet sans ambitions précises, mais avec un peu de sérieux car on aimerait bien quand même faire quelques belles scènes et enregistrer en studio. On est dans un esprit à l’ancienne, faire un disque est une consécration au bout d’un temps de rodage des morceaux sur scène, de bar en bar, de caf’conc en caf’conc, de festival en festival.

http://www.steamprod.com/the-margoulians

https://www.facebook.com/themargoulians

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *