Le magazine d'actualités culturelles en Languedoc-Roussillon

THE FRENCH TOUCH NZ

Un nouvel album Pop’N’Joy

Propos recueillis par Julia Lemoine

Vous avez surement dû déjà croiser ces quatre loustics dans les bars de Montpellier -peut-être parfois en train de picoler mais surtout en train de chanter – répandant sur leur passage amour et bonne humeur. Que ce soit à Montpellier ou à l’international, l’art de la French Touch se propage grâce à Victor (guitare/chant), Etienne (violon/chant), Thierry (contrebasse/chant) et Samuel (percussions/chant). Rencontre enthousiasmante.

Racontez-moi l’aventure The French Touche NZ et pouvez-vous me définir votre style, la Pop’N’Joy ?

Victor : L’histoire débute en 2013, lorsque j’ai rencontré Etienne au bar « Le Pastis » à Auckland en Nouvelle-Zélande. Je faisais un concert là-bas et Etienne m’a rejoint sur scène pour jouer ensemble. On s’est super bien entendu donc on a souhaité monter un groupe pour seulement trois mois. Aujourd’hui, ça fait cinq ans que l’on joue ensemble, rejoints par Thierry et Samuel en 2016.

Concernant la Pop’N’Joy, nous étions toujours embêtés quand on nous demandait le style de notre musique. De la pop, du jazz, du manouche, du rock, du gipsy ? On a du mal à nous catégoriser.

Thierry : Il y a plein d’adjectifs qui nous qualifient donc nous avons décidé d’inventer le nom de notre propre style. Il y a certainement d’autres artistes qui font de la Pop’N’Joy sans vraiment le savoir.

Parlez-moi de ce deuxième album « Pop’N’Joy ».

Victor : La nouveauté par rapport au premier album, est que celui-ci est un album qui nous ressemble tous les quatre car nous avons tous participé à sa composition.

Thierry : Sur cet album, nous avons fait deux chansons en featuring avec Les Doigts Tordus, un groupe rencontré lors de notre passage à Clermont Ferrand. « La Méridienne » a été composée collectivement, tous ensemble.

Victor : Ce qui est très important, c’est que c’est une vraie histoire d’amitié avec Les Doigts Tordus.

Samuel : Dans cet album, il y a aussi deux morceaux écrits par des élèves du collège Saint Roch de Montpellier. Nous avons travaillé avec les élèves de Carine Salvador sur les thèmes de la poésie et de l’amour. Le but était qu’ils réinterprètent trois de nos chansons et qu’ensuite à notre tour, nous chantions leurs compositions. On a voulu intégrer deux de leurs titres « Nous » et « Cette nuit-là » sur notre album.

Le 11 avril prochain, vous jouez au Rockstore. Pas trop stressés ?

Thierry : On prépare beaucoup de choses donc forcément on a un peu peur de se louper mais on n’a pas vraiment peur de la salle en elle-même.

Samuel : Nous ne sommes pas si stressés car la plupart des personnes qui viendront, nous connaissent déjà donc savent un peu à quoi s’attendre. On a juste envie de faire la plus grande fête réussie possible !

Victor : C’est un moment particulier car nous mettons beaucoup d’énergie dans quelque chose de nouveau pour nous : la création de décors et la mise en scène. On va garder la proximité avec le public et tout ce qui nous caractérise mais en ajoutant ce coté plus travaillé avec les décors. On souhaite surprendre notre public.

Une tournée est prévue ?

Victor : Oui, le planning est déjà bien entamé entre la Bretagne, la Bourgogne, la Belgique, l’Occitanie, Clermont Ferrand, Rodez, Orléans…

The French Touch NZ

Sortie d’album « Pop’N ‘Joy »

Le 11 avril au Rockstore

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *