Le magazine d'actualités culturelles en Languedoc-Roussillon

SÉLECTION MUSIQUE N°96

 

 

 

ANGUS & JULIA STONE Snow

Avec leur précédent album et la production spectaculaire de Rick Rubin, la fratrie Stone découvrait L.A., son gigantisme et ses excès. Les voilà maintenant revenus à l’essentiel, à ce folk pastoral à peine dérangé par uneélectricité délicate, qui leur va si bien. Enregistré dans le studio familial, écrit et produit à quatre mains, Snow se présente comme un ouvrage familier, simple et sincère dont le son chaleureux d’un vieil orgue 60’s ajoute à sa délicatesse. LP. PIAS

BAXTER DURY Prince of tears

Les ruptures amoureuses ont toujours donné de grands albums. Entre les mains du plus délicat des dandys anglais, ce sujet inépuisable permet à Baxter Dury d’écrire son meilleur album à ce jour. Sur des mélodies minimales comme toujours, son talk over et sa nonchalance caractéristique permettent de relativiser et mettre un peu d’humour sur cette douleur.  Agissant comme un baume réconfortant, on sort apaisé de Prince of tears, prêt à braver toutes les déceptions. LP. PIAS

FEMI KUTI On people One World

Depuis son dernier album (No place for my Dream) en 2013, pris par ses engagements politiques ou associatifs, ses concerts marathons, Femi n’a pas chômé. Un exemple, en mai 2017, il pulvérise le record mondial de la note la plus longue au sax alto (51 min). Pour son retour, l’ainé de la famille Kuti introduit son fils, Made, à la basse et au piano. Fidèle à un afrobeat pur, la famille s’autorise des morceaux plus funk, gospel ou même samba. PB KFR (PIAS)

FEVER RAY Plunge

Depuis ses débuts avec The Knife, la suédoise Karin Dreijer possède un statut unique au sein de la scène électronique internationale. Secrète voire mystérieuse, ces rares albums toujours adulés, sont autant d’expériences sensuelles dans lesquelles rythmiques et déflagrations électroniques sont accompagnés de visuels étranges. On ressort sonné de Plunge, mais ébahi par autant de créativité. LP. MUTE

GIRLS IN HAWAII Nocturne

Depuis déjà quatre albums et quinze ans de carrière, les Belges de Girls in Hawaii poursuivent le même  objectif, celui d’écrire des chansons mélancoliques dont la force et le lyrisme emportent avec elles les cœurs les plus sensibles, comme Radiohead leur modèle avoué. Avec Nocturne, ils maintiennent une électricité toute délicate pour ne jamais trop couvrir leur propos, pour conserver cette délicatesse toute personnelle.   LP. PIAS

HOURIA AÏCHI Renayate

Née dans les Aurès dans les années 50, la grande dame de la chanson algérienne a beaucoup œuvré pour la reconnaissance de la culture chaouie. A partir de 1985, elle interprète des chants pour enfants, accompagnés des instruments traditionnels, participe à la BOF de Un thé au Sahara de Bertollucci, s’intéresse au répertoire sacré. Comme le spectacle du même nom, son nouvel album rend hommage aux grandes voix féminines de son pays. PB ACCORDS CROISES

JEAN LOUIS MURAT Travaux sur la N89

Depuis son éclosion dans la chanson française, l’Auvergnat alterne albums de chansons et albums plus expérimentaux. Fruit de la collaboration avec le fidèle Denis Clavaizolle, Travaux sur la N89 s’autorise toutes les audaces et se permet des incursions dans le champ de la musique électronique voire contemporaine. Par petites touches impressionnistes, il dépeint avec Morgane Imbeaud ex-Cocoon, un monde renversant (un esprit ?) en pleine mutation. LP. PIAS

KING KRULE The Ooz

Avec son accent cockney à couper au couteau, l’Anglais Archy Marshall, alias King Krule, Zoo Kid ou Edgar The Beatmaker, est parfaitement identifiable. Le kid évolue dans un univers particulier, en un mot génial. Sur son nouvel album, très attendu depuis 2013, Arch Lad n’a pas son pareil sur le registre cloud rap, electro groove poisseuse, jazz hypnodisc ou post punk dépressif. Tout ça sur un tracklisting de 19 titres qui s’étire comme un serpent de mer trouble. PB XL REC.

LA MAL COIFFÉE …E los leons

Depuis 16 ans, le groupe chante avec poésie la musique occitane. Avec ce 5ème album, les quatre musiciennes de talent se sont librement inspirées du roman « Diotime et les lions » écrit par Henry Bauchau. Cette exploration s’exprime dans le rythme d’instruments variés (pétadou, adufe, kayamb). Naturellement, leurs voix polyphoniques portent le récit d’une femme bercée entre tradition et liberté… C’est une pépite ! SB SIRVENTES/L’AUTRE DISTRIBUTION

MARILYN MANSON Heaven upside down

Le regard perçant de M.M interpelle ! Où est le mal ? Dans ses musiques et ses clips ? Ou tout simplement dans notre société et nos médias ? Les dix morceaux sont incisifs, l’ambiance est métallique et la posture habituellement provocatrice. L’artiste révèle une musique tourmentée à l’image d’une époque chaotique entre terrorisme et nucléaire. Pour découvrir le spectacle, cela se passe à Nîmes le 20 juin, patience ! SB LOMA VISTA RECORDINGS


MELANIE DE BIASIO Lilies

Depuis 2013 et la sortie de son deuxième album No deal, on sait à quelles hauteurs se situent les disques de la chanteuse Belge, biens au dessus de la mêlée. Lilies ne va pas nous faire redescendre. Toujours en apesanteur, fait d’espaces et de chuchotements à la douceur infinie, il confirme la place singulière de Melanie de Biasio dans la production actuelle, à la croisée de tous les univers, toujours près des cieux. LP. PIAS

MISTA SAVONA Presents Havana Meets Kingston

Cuba, la Jamaïque, 2 creusets musicaux majeurs aux Antilles avec 2 capitales emblématiques qui ont contribué à l’histoire culturelle des Caraïbes. Avec leur patrimoine respectif, leur caractère bien trempé, chacune a son style. D’un côté, rumba, cha-cha-cha, mambo, de l’autre, ska, reggae ou dancehall. Il était temps de les rapprocher ! Un échange stylistique inédit sous la direction artistique de l’Australien Mister Savona. PB BACO RECORDS

PEEMAÏ

Ecouter la musique de Peemaï, c’est changer de fuseaux horaires. Le quartet de Montpellier, s’est pris de passion pour la chanson traditionnelle du Laos, l’a introduit dans son jazz improvisé. Le 1er album autoproduit vient de sortir. Des rythmes hypnotiques ou soutenus et des voix lancinantes donnent lieu à une fusion parfaite entre asiat mélodies et electro-jazz. Dépaysement total. Retrouvez l’interview des musiciens dans le prochain numéro. PB

THE CRAFTMEN CLUB Colores

Les Bretons de The Craftmen Club parcourent les routes de France depuis près de vingt ans poussés par un amour immodéré du rock 70’s, de ses mélodies, de ses outrances parfois. Colores alterne avec réussite titres coups de poing (Expect to crash) et ballades épiques (Le lac) jusqu’à atteindre un sommet du genre, Nos enfants rois. Ces contrastes nourrissent un grand album de rock hexagonal. LP. UPTON PARK

THE FRATELLIS In your own sweet time 

Le trio écossais revient avec ce cinquième opus, douze ans après « Costello Music » leur 1er album qui les a révélé. Toujours aussi entrainant, on retrouve leur univers pop/rock avec leurs riffs de guitare saccadés, leur batterie percutante et leur piano aux sonorités rétro. À cela, s’ajoute la voix de Jon Fratelli, qui s’essaie au chant falsetto pour donner une nouvelle tonalité à leur musique. JL COOKING VINYL

THE MOORINGS Unbowed

Après deux EP et un enregistrement live, le groupe présente enfin son 1er album aux teintes punk-rock celtiques ! Le quintet (pour l’anecdote basé en Alsace) revisite avec brio le répertoire de la musique irlandaise et s’aventure dans une reprise d’ « Amsterdam » pour le moins chahutée (1er clip officiel). Avec The Moorings ça bouge, ça tangue, ça pogote ! Une musique de bon-vivant à découvrir sur scène en tournée européenne… SB MAST PROD

TURIN BRAKES Invisible form

Avec ce huitième album, le duo Londonien poursuit une carrière riche de sommets (The Optimist et Ether song) et d’albums ordinaires. A la délicatesse des débuts, à succéder une pop calibrée, taillée pour les festivals estivaux. Invisible form est plutôt de cette seconde veine, alternant ballades efficaces et morceaux plus anecdotiques dans lesquels les harmonies vocales et les guitares légères peinent à émouvoir. L’étincelle n’est pourtant jamais très loin. LP. COOKING VINYL

ZIED ZOUARI, Maqâm Roads

Pour son nouveau projet, le trio de Zied Zouari a monté tout un circuit dans les pays orientaux, du Maroc à l’Inde en passant par l’Iran, la Turquie. Le violoniste tunisien a rapporté quantités de souvenirs locaux, des genres musicaux variés, un peu de raga, tba, gnawa. Cette évasion éclectique entremêle les sonorités afro-arabes, ottomanes et hindoues au mood jazzy, aux groove et electro occidental. Une musique fusionnelle qui rassemble. PB ACCORDS CROISES

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *