Le magazine d'actualités culturelles en Languedoc-Roussillon

SÉLÉCTION MUSIQUE N°104

A FILETTA/PAOLO FRESU/DANIELE DI BONAVENTURA Danse Mémoire Danse

Octobre 2006, un petit théâtre d’Ajaccio veut célébrer ses 20 ans en musique ! Son directeur décide de réunir les jazzmen Paolo Fresu, Daniele Di Bonaventure et la polyphonie corse, A Filetta. Superbe idée ! Suivront un premier album Mistico mediterraneo (2011 ECM), des concerts puis, finalement, ce nouvel album (2018) qui vient de remportr le Grand Prix Académie Charles Cros. Entre les voix d’hommes, la trompette et le bandonéon se crée une mélodie paisible, poétique, gorgée de sensibilité. PB TUK MUSIC

 

 

AMIRA KHEIR Mystic Dance

Un titre d’album bien l’esprit de l’ensemble. Cette princesse nubienne, avec ses origines italo-soudanaises, brasse un superbe métissage musical. Celle que l’on nomme déjà la diva du désert hypnotise avec sa voix de contralto, qui se love sur les sonorités acoustiques. Les rythmes traditionnels d’Afrique de l’Est, la soul et l’éthio-jazz, comme ceux du mythique musicien Ali Hassan Kuban – disparu trop tôt – s’augmentent de subtils arrangements electro. Un vrai coup de cœur ! PB STERNS MUSIC

 

 

AZIZ SAHMAOUI & UNIVERSITY OF GNAWA Poetic Trance

Le musicien marocain, qui fonda l’Orchestre National de Barbès dans les années 90, mène bien sa carrière en solo. Après l’ONB, il collabore, entre autres, avec Joe Zawinul (Weather Report). Toujours accompagné de son n’goni, l’instrument à cordes mythique de toute l’Afrique saharienne, il cherche toujours de nouvelles pistes. Ici, avec Hervé Samb et Amen Viana (guit/voix), Cyril Atel (batt), Martin Meissonnier (prod), Aziz et son groupe puisent dans la fusion l’énergie et le groove cosmopolites. PB PIAS

 

 

BASSEKOU KOUYATE & NGONI BA Miri

5e album pour le musicien malien qui signe un album hommage à sa mère décédée. Son titre Miri signifie rêve ou contemplation alors que les autres morceaux expriment en musique de belles valeurs d’amours filiales, de paix et d’amitiés. En effet, Bassekou est bien entouré, citons le sage marocain Majid Bekkas, son compatriote Habid Koité, toujours plein de vitalité, l’électrisant chanteur Abdoulaye Diabate, le bluesman du désert Afel Bocoum et la jeune Kankou Kouyate qui donne de la voix sur plusieurs chansons. PB OUT HERE RECORDS

 

 

BRUIT NOIR II / III

Side project politique de Pascal Bouaziz et Jean-Michel Pires, membres fondateurs de l’inestimable Mendelson, Bruit Noir poursuit sa critique désespérée des sociétés contemporaines. Avec II / III, ils s’attaquent de front à la société du spectacle, à ses compromis minables, ses vedettes de pacotille un peu comme Arnaud Michniak et Michel Cloup avant eux. Pessimistes, ils ne voient que dans le départ (Partir) la solution de leur salut. LP. ICI D’AILLEURS

 

 

CHICUELO Uña y carne

Ayant commencé dans les seventies espagnoles, sous le nom d’El Camaroncillo, le guitariste de Barcelona monte toujours sur scène aux côtés des plus grands, comme Miguel Poveda, Mayte Martín et Duquende. L’artiste compose également. Des bulerías, tangos, guajiras, rumbas, sevillanas, tanguillos et rondeñas. Et si le flamenco est bien là, Chicuelo le réinvente, il improvise avec des harmonies jazz, fait des incursions du côté du Brésil ou du son cubano. Un pur son latino ! PB ACCORDS CROISES

 

 

DA CAPO By the river

Après 20 ans de carrière et maintenant six albums, DA CAPO reste le secret le mieux gardé de la pop anglo-saxonne « à la Française ». A jamais outsiders, le collectif des frères Paugam propose une pop baroque et intense, aux riches arrangements. Ce romantisme-là a peu d’équivalent dans l’Hexagone.  Ils n’hésitent pas à pousser leur lyrisme jusqu’à flirter avec l’emphase (Like a friend) sans jamais y sombrer, preuve d’une immense délicatesse. LP. MICROCULTURES

 

 

DELGRES Mo Jodi

Le nouveau trio de Pascal Danaë (chant), avec Baptiste Brondy et Rafgee, a emprunté son nom au héros martiniquais, le valeureux dissident anti-esclavagiste de l’armée napoléonienne. Et le blues créole sonne ici comme une évidence. Avec naturel, il croise la Louisiane et les Antilles très proches, tant sur la carte que dans le coeur. Un premier album qui renouvelle le genre avec cette belle langue, les guitares, le dobro, le soubassophone (tuba-contrebasse), avec les percussions et le chaloupé caribéen. PB PIAS

 

 

DEVI REED Ragga Libre

Le groupe a-t-il reçu le soutien du Ministère du tourisme cubain ? Les paysages et les sourires dans leurs derniers clips donnent à y penser ! Les gars ont fait un beau voyage, ce qui remplit positivement leur projet musical. Créant un jardin partagé autour de la musique cubaine, Deevi Reed colore le ragga hip hop. Le groupe propose un chapelet de titres dansants et cool comme un coucher de soleil sur la mer Caraïbe. Mais les Toulousains ne sont pas des touristes pour autant, leur son riddim est puissant, le flow super bien posé. PB. KHANTI

 

 

ERIC BIBB Global Griot

Grosse sensation fin 2018 avec le double album du bluesman américain signé sur son label français, qui fédère à lui seul une production internationale impressionnante. Sur ce projet transfrontalier, la collaboration d’Eric Bibb avec Habib Koité et Solo Cissokho fut féconde. Un road trip musical entre le bayou du Mississippi, Noirs et Blancs ensemble, l’Afrique de l’Ouest, ses chanteurs griots, joueurs de ngoni, guitare, kora et une escale en Jamaïque pour embarquer Brother Ken Boothe. Un back to roots réussi. PB DIXIEFROG

 

 

FABULOUS SHEEP

Après avoir enflammé les scènes de l’Hexagone, les jeunes biterrois lancent une production indépendante, locale et bien ficelée, sortent deux EP (2015 et 2016) et un 1er album, fin 2018. Les 13 titres incisifs sont dans la lignée des Clash, tant sur le plan musical post-punk que sur l’engagement des idées. Car si le son est là, sax, clavier, basse, batterie, solidement soudés autour des guitares-voix rageuses, l’esprit des textes conscients l’est également. On sent les gars sincères, autant sur scène que dans leurs chansons. PB Lire l’interview p. 13 BITTER NOISE/DIFFER-ANT

 

 

HOW TO DRESS WELL The Anteroom

Depuis déjà 10 ans, cinq albums remarquables, et de multiples expérimentations, l’unique Tom Krell aka How To Dress Well propose un R&B toujours plus alternatif, très éloigné des paillettes habituelles. Cette fois produite à L.A et plus proche de l’ambient, son electro syncopée enveloppe, caresse, tout en stimulant notre intellect. Sa voix plaintive et ses atmosphères sombres communiquent une mélancolie douce dans laquelle on aime se perdre. LP. DOMINO

 

 

 

JEREMIE WHISTLER The Dawn

Après un premier maxi Flakes en 2014 salué par la critique, le jeune producteur Parisien Jeremie Whistler propose enfin son premier album. A l’instar de WoodKid, The Dawn se situe à la croisée de la pop mélancolique et de l’electro. On retrouve la volonté de bâtir ces titres sur une structure classique tout en les frottant à la modernité, aux atmosphères planantes et expérimentales. De cette alchimie naît de belles promesses. LP. BU PRDUCTIONS

 

 

KATIA GUERREIRO Sempre

Katia Duarte d’Almeida d’Oliveira Rosado Guerreiro, de son nom civil, est médecin à Lisbonne. Est-ce sa première voie en ophtalmo ou ses collègues de travail qui l’ont poussé à passer le pas ? Les deux ! Pendant ses gardes, elle révèle avoir chanté avec les internes, ce qui l’aida à prendre confiance en elle. Les guitaristes, Paulo Parreira et João Veiga, la soutiendront sur le 1er album (2001). Depuis, sa seconde carrière est lancée, ce 9e album l’affirme encore plus dans le paysage actuel du fado contemporain. PB VIVOX PROD

 

 

LAURENT CAVALIÉ Mon ombre e ieu

2ème album solo pour cette référence de la musique occitane ! En 16 titres, les vibrations des terres languedociennes se métissent d’embruns méditerranéens, une vraie pépite. Poly-instrumentiste de talent, l’artiste use de la langue et sa rythmique innée pour devenir une poésie musicale. Un éclat brut, sincère et plein d’humanité où les sentiments font échos au monde. Une musique populaire dans toute la noblesse du terme ! SB SIRVENTÉS

 

 

MADAME ROBERT Comme de Niro

Cet album est avant tout un univers ! Décalé et plein d’ironie, Madame Robert prend des risques et s’amuse des codes. C’est un clin d’œil inattendu à Nino Ferrer ! Plein d’énergie c’est évidement sur scène que la joyeuse bande s’éclate ! Enregistré à l’ancienne en une semaine, le résultat est déstabilisant ; tout autant que la voix éraillée de Reuno, chanteur du groupe Lofofora. Oubliez votre sérieux, vous êtes là pour vous amuser ! SB AT(H)OME

 

 

MARIANNE AYA OMAC Je reviens

« Il est venu le temps » chante Marianne en ouverture de ce nouvel album. « Le temps d’être soi et d’être entière », poursuit l’artiste qui s’affirme pleinement dans ce disque, après avoir sillonné les rues de Montpellier et d’ailleurs ces dernières années. Une voix chaude et suave, quand elle chantonne « La mouche » dans un cosy piano-bar, ou plus revendicative sur « Aïe aïe aïe », « Entends-tu »… A noter aussi le paisible duo ensoleillé avec Francis Lalanne sur « Mandela m’a dit ».  AS  Dionysiac Tour

 

 

MATHIAS BRESSAN L’imprévu

Rare batteur-chanteur, le Bruxellois Mathias Bressan partage ses émotions à la croisée de la chanson parfois réaliste, souvent poétique et des musiques actuelles. Tantôt douces, hypnotiques ou lyriques , ces onze chansons enveloppent (Blankenberge) autant qu’elles intriguent (magnifique Rue du silence). Habitué des premières parties, il semble enfin taillé pour affronter la lumière promise à ce premier album réussi. LP. IGLOO RECORDS

 

 

Maya Kamaty Pandiyé

En 2014, nous avions rencontré la chanteuse, son maloya chaloupé, son créole doux aux racines folk et soul. Le métissage musical lui vient de ses origines malbars, une communauté réunionnaise de la diaspora indienne. Cette richesse tonale, elle la puise aussi chez son père, Gilbert Pounia, musicien et complice du feu-follet admirable, Alan Peters. Sur le 2e album, on aime la voix de plus en plus puissante de Maya, qui s’augmente de guitare-basse électriques, de tempos hypnotiques et d’arrangements électro. PB MUSIQUES DES SPHÈRES

 

 

MICHEL MEIS Lost in translation

On demande souvent aux batteurs de savoir tenir le tempo, d’y aller de son petit solo de temps en temps. Mais pour le Luxembourgeois, faire le sideman toute sa vie, très peu pour lui ! Il s’est donc lancé, avec ce quartet, dans l’aventure du 1er album. Et l’on sera surpris de voir combien chaque musicien a sa place, que l’on soit dans la pure énergie percussive ou la mélodie élégante, avec le pianiste, la délicatesse des cordes, le lyrisme du trombone. Un album transgenre, bien dans l’art du temps. PB DOUBLEMOON REC

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *