Le magazine d'actualités culturelles en Languedoc-Roussillon

PETER FRIEDL

Teatro

C’est au Carré d’art de Nîmes que se tiendra l’exposition «  Teatro  » du 25 octobre au 1er mars 2020. Peter Friedl, artiste originaire d’Autriche réalise des pièces qui questionnent identité, jeux de pouvoirs, langage et histoire. Pour cette exposition, le propos sera axé sur les liens que l’artiste entretient avec le théâtre et les œuvres littéraires au sein de sa pratique, ses influences kafkaïennes, son rapport à la narration et au monde. Interview avec Jean-Marc Prévost, directeur du Carré d’art.

Teatro Popular, 2016-2017 crédit Daniel Malhão

Pourquoi avoir choisi le titre d’exposition «  Teatro  » ?

Peter Friedl est intéressé depuis très longtemps par le théâtre. L’on peut dire d’une certaine façon que les thèmes récurrents de son travail sont le langage, l’histoire, la traduction et la théâtralité. Report est une œuvre centrale de l’exposition, réalisée pour la Documenta de Kassel de 2017. Elle est basée sur la nouvelle peu connue de Franz Kafka «  Compte-rendu pour une académie  » qui lui permet de penser la relation entre identité et langage. On y trouve des acteurs qui sur la scène du Theatre National d’Athènes disent des extraits du texte de Kafka dans leur propre langue ou une langue qu’ils ont choisi (arabe, français, anglais, kurde, grec, russe). Seul l’allemand n’est pas présent. Le titre évoque une des œuvres de l’exposition Teatro Popular composée, entre autre, de marionnettes qui est la mémoire d’une théâtre de rue portugais qui date du début du 18ème siècle. Le titre est une référence à l’idée de penser la fiction comme un théâtre populaire.

Comment avez-vous pensé le parcours de l’exposition ? De manière thématique ? Historique ?

L’exposition est pensée dans l’idée de construire des correspondances entre les œuvres qui ont été réalisées à différentes périodes. Les œuvres proviennent de collections privées et publiques. La pratique de Peter Friedl ne se limite pas à une seule pratique et on peut y retrouver des vidéos, des installations comme des dessins ou des marionnettes.

Pouvez-vous nous parler de l’œuvre The Dramatist présente dans la collection du Carré d’art ?

Cette œuvre est composée de 4 marionnettes suspendues au plafond, collectivement appelées The Dramatist. Le drame évoque le conflit que chaque marionnette représente à la fois conflit intérieur et conflit lié à leur inscription dans un contexte historique particulier.

Comment nous décririez-vous le travail de l’artiste en une courte phrase ?

Peter Friedl explore les relations entre esthétique et politique en questionnant les notions de pouvoir, genre, narration, identité, langage et histoire. Ses œuvres manifestent des tensions entre histoire personnelle et collective ou figures populaires et anonymes.

Propos recueillis par Laureen Picaut

Exposition Teatro au Carré d’art de Nîmes

Du 25 octobre 2019 au 1er mars 2020

https://www.carreartmusee.com/fr/expositions/peter-friedl-148

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *