Le magazine d'actualités culturelles en Languedoc-Roussillon

ONDUBGROUND

Des collaborations à foison

Propos recueillis par Julia Lemoine

Une fois encore la scène Dub a su conquérir les Montpelliérains avec un concert complet le week-end dernier à Victoire 2, avec à l’affiche : Panda Dub, Ondubground et le petit nouveau mais bien prometteur : Bisou. Ondubground, créé par deux frères, Olo et Art-X, offre une musique électro/dub enrichie par de nombreux featurings. Interview !

Crédit photo : Arya

La scène Dub se porte plutôt bien en France, Ondubground existe depuis 2007, est-il pour autant facile de se faire un nom dans ce milieu ?

Quand on a lancé le projet Ondubground en 2007, la scène Dub française était assez restreinte, ce qui nous a permis d’enchainer de nombreux concerts malgré notre faible notoriété. Aujourd’hui, il y a une explosion du nombre de groupe, pour se démarquer il faut être beaucoup plus original ou avoir un son beaucoup plus travaillé. Ça pousse le Dub vers le haut, et ça c’est une bonne chose !

Vous avez d’ailleurs créé votre propre label ODG Prod, qui s’occupe de nombreux groupes de Dub (Panda Dub, Kanka, Tibuk…), vous trouviez qu’il y avait un besoin propre au style Dub dans ce domaine ?

On a créé notre Label pour rassembler (via des compilations au début) les quelques projets Dub de l’époque. On a essayé de diffuser et de promouvoir cette nouvelle vague post-hightonienne, quand la MAO (musique assistée par ordinateur) s’est démocratisée et que le Dub est devenu plus électronique. En quelques années le public s’est agrandi et s’est diversifié !

Vos musiques sont en téléchargement gratuit, quelle est l’idée derrière cet acte ?

Le téléchargement gratuit permet à la musique d’être mieux diffusée. En terme de chiffre évidemment mais surtout d’un point de vue éthique. S’enlever ce rapport à l’argent nous fait du bien à tous.

Dernièrement vous avez collaboré avec Danakil, c’était un challenge de mixer leurs morceaux façon dub ?

Quand Danakil nous ont contactés pour nous proposer le projet, on était assez sceptiques. Nos univers sont vraiment très différents. Mais rapidement on a pris goût à travailler sur leurs morceaux, ils nous ont fait confiance et l’album s’est fait très naturellement.

Un nouvel album est bientôt prévu ?

Oui, on sort un nouvel album en ce mois d’octobre ! Spécialement pour la tournée du festival Télérama Dub, on a concocté un 10 titres avec Chill Bump.

Justement, vous allez bientôt jouer en live avec Chill Bump, y’a t-il un certain soutien entre groupes tourangeaux ?

Tours n’est pas une ville très grande, beaucoup de groupes de tous styles se connaissent et se côtoient, mais avec Chill Bump c’est avant tout une histoire d’amitié !

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *