Le magazine d'actualités culturelles en Languedoc-Roussillon

OLLY JENKINS, UN NOUVEL ALBUM POUR 2019

Propos recueillis par Audrey APW

En 2015, le duo de folk montpelliérain sortait un premier Ep éponyme. Initialement formé par Oliver Jenkins (Chant- guitare), rejoint par John Owens (guitare), le duo s’est aujourd’hui étoffé avec l’arrivée d’un batteur, Jordi Cantagrill. Aujourd’hui et avec un nouvel album en préparation qui devrait sortir au printemps 2019, Olly Jenkins continue de tracer sa propre route, tout en continuant de porter en lui les stigmates d’une musique folk à fleur de pores. Tête-à-tête avec un groupe iconoclaste dont  la trajectoire reste lunaire et insaisissable.

On vous avait laissés en duo, aujourd’hui on vous retrouve en trio ! Qu’est ce qui a motivé ce choix ?

John : Plus on avançait dans l’écriture des morceaux, et plus Olly et moi sentions qu’instinctivement, on se dirigeait vers des choses plus pêchues, plus rock. L’arrivée de Jordi nous a permis d’aller dans ce sens en explorant d’autres possibilités, nous sommes allés jusqu’au bout de nos idées, sans entraves.

 la formule est donc moins acoustique…

Olly : Le son est plus costaud  mais notre musique continue de côtoyer aussi des moments plus intimes, l’adn Olly Jenkins est toujours là !  Je ne suis pas un puriste de la musique folk. Olly Jenkins, au départ, est un projet solo, qui insensiblement s’est transformé en duo, et aujourd’hui nous sommes trois !  Étrangement, depuis le début du projet, je sentais que la trajectoire du groupe tendait vers l’idée de faire une musique plus évolutive, plus étoffée, avec plus de relief, ça devenait frustrant pour John et moi de ne pas pouvoir aboutir à ce que l’on voulait faire réellement.

John : L’arrivée d’un batteur, nous ouvre beaucoup de portes, d’autant que Jordi, a un réel sens de la composition. Cela nous permet de flirter avec des sonorités plus électroniques aussi, tout cela est très bénéfique pour l’évolution vers laquelle on tend.

Alors, ce nouvel album en quelques mots…

Olly : Contrairement au premier qui n’était pas très représentatif de la trajectoire qu’on voulait prendre en réalité à l’époque, ce nouvel album est en totale cohérence avec ce que nous voulions faire depuis longtemps, il est donc le fruit de nos réelles aspirations…

John : Contrairement au premier ep, les titres sont beaucoup plus longs, et donc plus progressifs. Aujourd’hui, les compos sont terminées et enregistrées. L’album est totalement autoproduit et a été enregistré dans le studio d’Olly, avec notre ingé Côte de prod.

L’album sera plus instrumental ?

Olly : On peut dire ça, car je ne chante pas tout le temps… Sur certains morceaux il a fallu combler l’espace. Avec l’arrivée de Jordi, nous avons retravaillé nos anciennes chansons car elles dataient de la période, où Olly Jenkins était un projet solo, j’étais seul avec ma guitare. Aujourd’hui lorsque on  les jouent en trio, elles ont forcément une autre intensité et prennent une autre dimension, mais pour répondre à ta question, il est effectivement plus instrumental.

Les thèmes de vos chansons s’inscrivent-ils dans la continuité des précédents ?

Olly : oui, sur ce terrain-là, il n’y a pas de changements. Les thèmes de nos chansons sont toujours en rapport avec la condition humaine, j’y aborde une société anxiogène,  j’y exprime également beaucoup d’interrogations existentielles, certains sont également trés  antidogmatiques, comme sur le précédent…

Les perspectives ?

Olly : On jouera au Black Sheep le 18 mai, pour la release party du groupe Huck, on va jouer des nouveaux morceaux du prochain album, et des anciens avec la nouvelle formule trio ! Nous nous produirons, ensuite le 15 juin à Victoire 2, dans le cadre du festival I LOVE PATIO et le 10 août aux acoustiques de Brenas. Ensuite nous partirons en suisse, à Lausanne en résidence…Et bien sûr nous continuons à bosser sur la sortie de notre prochain album pour le printemps 2019.

BLACK SHEEP LE 18 MAI 2018, Montpellier

VICTOIRE 2, I LOVE PATIO LE 15 mai 2018, Montpellier

ACOUSTIQUES DE BRENAS LE 10 AOÛT

 

 

 

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *