Le magazine d'actualités culturelles en Languedoc-Roussillon

NELLY LAWSON

Comédienne brillante dans « Tous des Oiseaux », une quête identitaire déjà applaudie par la critique.

Propos recueillis par Johanna Pocobene

Le Printemps des comédiens accueille une création de Wajdi Mouawad, Tous des Oiseaux, les 14 et 15 juin au Domaine d’Ô. Wajdi Mouawad, Directeur du Théâtre de la Colline, livre une fresque familiale encrée dans l’actualité et mets notamment en lumière l’amour d’un couple en plein conflit Israélo Palestinien. Nelly Lawson, montpelliéraine d’adoption est chanteuse, comédienne de théâtre mais aussi actrice à la télévision française dans la série Tandem diffusée sur FR3. Elle interprète ici le rôle de Wahida, doctorante sur Léon lAfricain, diplomate arabe du XVe siècle, et au cœur d’une romance tragique avec Eitan, un jeune scientifique allemand issu d’une famille juive.

Crédit photo : Yona Hillat

Pouvez vous revenir sur votre parcours ?
Jai commencé très jeune une formation de musique classique, au conservatoire de chant et à lopéra national de Montpellier avec Opéra Junior, une maîtrise dirigée à l’époque par Vladimir Kojoukharov. Cette structure a été un tremplin absolument incroyable pour moi. Jai eu à la chance de faire partie de nombreuses productions artistiques professionnelles et de me produire en tant que soliste sur de grandes scènes nationales, comme le théâtre du Châtelet en 2004, dans un opéra de Zoltan Kodaly : Hary János avec Gérard Depardieu, ou encore Jeanne darc au Bûcher de Honneger en 2005 avec Sylvie Testud. Jai énormément appris et malgré la quantité de travail pour mon jeune âge, je réalise aujourdhui la chance que jai eu d’être reçue dans cet établissement. En 2010, je recevais les résultats de LÉcole Supérieure dArt Dramatique de la ville de Paris, jai été reçue dans une école nationale avant même de savoir si javais obtenu mon bac. Suite à ce cursus, jai repris la musique et suis entrée à l’école du JAM (jazz et musiques actuelles). Je me suis ensuite beaucoup produite en concert sur les petites scènes Montpelliéraines, tout en continuant de travailler dans le théâtre (Avignon off, Théâtre Sortie Ouest, Théâtre Jean Vilar) et à la télévision française dans la série Tandem, actuellement diffusée sur FR3. En 2018, suite à lappel de Victor De Oliveira (qui fut lun de mes professeurs à lESAD, Paris), je rencontre Wajdi Mouawad qui me choisit pour interpréter le rôle de Wahida sur la production écrite et mise en scène par lui-même : Tous Des Oiseaux.

Dans quelles circonstances votre désir de devenir comédienne a-t-il prit forme ?
Je crois que ça a toujours été là. La musique me semblait un vecteur évident et le jeu a aussi toujours été un moyen dexpression assez naturel. Évidemment avec l’école il est possible d’acquérir de la technique, ce qui me semble indispensable pour jouer sur une scène mais la passion, lamour, selon moi, cest vraiment ce qui nourrit.


Quest-ce qui vous a séduite dans le projet de Wajdi Mouawad ?
Luniversalité et la virtuosité avec laquelle il aborde des sujets bouleversants, avec beaucoup de compassion, de bienveillance et dhumour. Le spectacle est joué en 4 langues (arabe, hébreu, anglais et allemand) et cest une chance extraordinaire de pouvoir travailler avec des acteurs qui viennent des quatre coins du monde. Cette pièce me semble vraiment nécessaire aujourdhui, quon se retrouve dans lhistoire collective ou personnelle et cest ce qui laisse, dans l’écriture de Wajdi Mouawad, cette empreinte universelle.

En quoi le personnage de Wahida est-il pertinent à interpréter ?
Cest un personnage qui porte une énorme charge émotionnelle. Orpheline dorigine arabe au passé refoulé, embrassant une histoire damour presque impossible avec pour autant, une force de vie très puissante. Cest une universitaire, une brillante théoricienne en plus d’être une très belle jeune femme, dont on confond le talent et la beauté. Ça a été beaucoup de travail, en plus dapprendre larabe et de travailler mon accent anglais, mais cest un immense honneur de porter un personnage de cet envergure.

Cette œuvre de Wajdi Mouawad est une véritable fresque familiale, lhistoire dun amour impossible au cœur du conflit Israélo Palestinien… De quelle façon cette pièce fait-elle écho au monde daujourdhui ?
Comme je le disais dans la réponse précédente, en outre de cette situation tragique au Moyen-Orient, cette pièce fait écho à la question universelle de lidentité et de lappartenance. Qui sommes nous et qui croyons nous être. La puissance de nos croyances qui nous poussent à nous détruire les uns les autres, que ce soit « lennemi » ou la famille. Quest ce qui nous lie et quest ce qui nous pousse au chaos.

Avez-vous eu au cours des représentations des commentaires remarquables de la part du public ?
Chaque représentation se termine par une standing ovation. Cest incroyable… les gens se disent bouleversés, heureux et nous le sommes aussi.

Un mot au public qui va découvrir la pièce ?
Venez avec ce que vous êtes, que vous connaissiez l’écriture ou pas, le théâtre ou pas. Cette pièce est un chef d’œuvre et je me sais reconnaissante à vie de ce cadeau.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *