Le magazine d'actualités culturelles en Languedoc-Roussillon

L’ÉDITO N°101

Dernier coup de gueule avant des vacances bien méritées ! Comme vous pourrez le constater dans nos pages, nous donnons la parole aux créateurs encore méconnus, qu’ils soient en musique, théâtre, danse, littérature ou arts plastiques. Tous ont besoin de « vendre » afin de continuer à créer. Vendre via un cd, un concert, une expo, une représentation mais « vendre » reste le maître mot afin de vivre de son art ! J’écoute avec plaisir nos radios locales et l’une d’entre elle, Radio Divergence pour ne pas la nommer, diffuse des messages humoristiques dont l’un me laisse perplexe, entre rire et colère. Sous le ton de l’humour donc, nous est conté la mésaventure  d’un membre de Metallica qui n’a pu se payer une futile option lors de l’achat de son dernier jet privé. Pourquoi ? Parce qu’on télécharge sa musique. Si j’essaye d’interpréter ce message, il n’y a aucun mal à télécharger, donc ne pas payer, des oeuvres à partir du moment où l’on considère son propriétaire assez riche. Ca semble être ça !? De mon point de vue, c’est mettre dans la tête de l’auditeur qu’une musique ne doit pas s’acheter mais être prise sans contrepartie. Conséquences ? En ce qui concerne les « déjà riches », ayant moins de recettes côté ventes d’albums, ils se rattrapent sur le prix des concerts et il ne faudra pas que l’adepte du téléchargement s’étonne de payer 200€ pour aller voir son idole en concert ! En ce qui concerne les « pas encore riches », il ne faudra pas s’étonner qu’à un moment ils disparaissent faute de revenus suffisants pour vivre car eux ne pourront pas mettre leurs entrées de concerts à 200€. D’ailleurs là aussi on assiste à une inflation des prix pour compenser la difficulté à vivre des ventes d’albums. Alors réfléchissez avant de télécharger et quant à Divergence, que diffusera- t- elle sur ses ondes si les artistes, ceux « pas encore riches » qu’elle diffuse en grande quantité, se retrouvent sur la paille ?

Patrick CONTE

Rédacteur en chef

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *