Le magazine d'actualités culturelles en Languedoc-Roussillon

LA RUE KETANOU

Une création semée de rencontres

Depuis 2014, le trio de La Rue Kétanou était en sommeil au profit d’autres projets ! En 2019, les chansonniers se retrouvent et sont désormais quatre sur les routes pour la création d’un nouvel album. Ces poètes festifs à la vision réaliste dépeignent un monde qui continue d’aller de travers… Eux, marchent droit depuis plus de 20 ans de scènes en scènes. Discussion avec Florent Vintrigner autour de cette année en pleine effervescence créative.

Concert de La Rue Ketanou, aU Cargo de Nuit a Arles, avec Gari Gréu

C’est une année de création et de retrouvailles…

Nous avions chacun nos projets persos, tous éparpillés dans d’autres formations musicales ou théâtrales (pour Mourad Musset et Olivier Leite). Nous nous sommes fixés des rendez-vous pour bosser sur des sessions d’une semaine ensemble avec le souhait de vivre autre chose que des répétitions en studio. Nous avons l’envie de partager des moments extra-musicaux donc nous sommes allés voir les amis !

La création imprégnée de voyages !

Au Bénin, nous avons vu notre pote Fred des Ogres de Barback où nous avons pu jouer une chanson avec le groupe Eyo’nlé, c’était super ! A Marseille on a écrit un morceau avec Gari Grèu des Massilia Sound System. Nous avons aussi revu Loïc Lantoine à Lille. A Toulouse, on s’est régalé avec Mouss de Zebda. Nous sommes aussi allés en Norvège, revoir notre ami Stéphane Cadé avec qui on a composé une nouvelle chanson. On poursuit notre chemin… Ces collaborations sont avant tout le plaisir de jouer ensemble, tous ces morceaux ne seront pas forcément sur le prochain album. L’idée c’est de se retrouver ailleurs, de vivre, d’explorer, de rencontrer… On verra où tout cela nous mène, en tout cas cela nous nourrit et nous anime. Nous sommes accompagnés par Bruno Rascào, vidéaste, ses vidéos sont ensuite diffusées sur le net. Mine de rien, le dernier album date un peu ! Cela nous permet de renouer avec le public, d’être actif et d’amorcer notre retour.

Justement, quand est prévue cette nouvelle galette ?

(Normalement) janvier 2020 ! Nous faisons des concerts dans des petits lieux cette année, on peaufine les nouvelles chansons avec moins de pression, c’est plus intimiste et plus simple. On aime beaucoup ces concerts car cela permet plus de partage avec le public. A l’automne, on pourra jouer nos chansons prêtes dans des salles plus importantes.

Album du renouveau ou de la continuité ?

Dans la continuité ! J’ai l’impression que l’on peut parler du même sujet mais à travers une infinité de façon de l’aborder. Ce qui change véritablement c’est l’apport du nouveau musicien dans le groupe ! Pierrot (Pierre Luquet, circassien et musicien) joue de l’accordéon, il a une bonne énergie et s’est super bien intégré à l’esprit du groupe ! De mon côté, je joue notamment du banjo cela apporte une autre tonalité, une autre couleur sonore.

Propos recueillis par Sandy Berthomieu

www.larueketanou.com

Prochaines dates dans la région

14 novembre – La Canourgue – jardin de cocagne Lozère (48)

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *