Le magazine d'actualités culturelles en Languedoc-Roussillon

DYA 2 EN NORVEGE

Roadtrip pratique en van

A l’occasion de la sortie du deuxième livre dans la collection Drive Your Adventure, retour sur l’aventure du couple nomade ultra-connecté. Les Montpelliérains ont tracé la route en van jusqu’aux confins de l’Europe.

Comment l’aventure a-t-elle commencé ?

L’idée du récit-guide de voyage vient du loueur de van aménagé, qui est à l’origine de Drive Your Adventure. Une première édition de DYA avait accouché d’un premier (superbe !) livre, récit initiatique et guide général de la vie en van. Puis, les fondateurs de WeVan ont décidé de créer une collection. En mars 2018, nous avons répondu à un appel à candidature visant à trouver de futurs auteurs. Nous avons été choisis parmi plus de 700 équipages ! Nous étions en route vers la péninsule scandinave, nous avons alors fait demi-tour afin d’échanger notre van pour celui qui allait nous emmener sur les routes norvégiennes. La destination a été choisie par un vote populaire sur les réseaux sociaux. La Norvège, dont nous sommes tombés amoureux, était la destination finale d’un premier périple. Nous ne pouvions pas ne pas participer à l’appel à candidature !

Clémence, vos photos sont superbes…

Les paysages norvégiens ont rendu l’exercice facile ! J’adore la photographie mais cela reste une activité-plaisir même si j’ai quelques commandes depuis cette aventure. J’avais envie de documenter nos découvertes et cette vie alternative par l’image. Avec mon boitier plein format semi pro (EOS 6D Canon), je jongle entre deux objectifs, un 24/70 F4 et un 50 mm fixe F1.8.

Vous vous présentez comme des digital nomads à temps plein.

Le terme, qui vient des États-Unis, désigne les nomades qui vivent sur la route et voyagent généralement en van, tout en maintenant une activité professionnelle à distance. Alors que d’autres travaillent en saison pour voyager le reste de l’année, par exemple, nous avons la chance d’exercer tous les deux des professions qui ne nécessitent pas de présence physique. Architecte d’intérieur, designer d’espace et graphiste pour l’un, journaliste sportif, rédacteur web et traducteur pour l’autre. Tant que nous avons nos ordinateurs portables et une connexion Internet, tout est possible.

10 000 km en van, c’est dur pour l’environnement !

Nous sommes conscients de l’impact écologique de ce type de voyage. Mais est-il supérieur à celui d’une vie plus « classique » ? 10 000 kms, en deux mois, cela ne reflète pas notre rythme habituel beaucoup plus lent. Lorsque nous sommes sur la route, notre impact sur l’environnement diminue. Consommation d’eau largement réduite, moins de produits industriels, d’emballages plastiques, de nourriture, d’électricité également… Nous faisons tous les efforts dont nous sommes capables, même si nous sommes loin d’être parfaits.

Propos recueillis par Patricia Bussy

Clémence Polge et Thomas Corbet Drive Your Adventure : La Norvège en van, Editions Apogée, 2019

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *