Le magazine d'actualités culturelles en Languedoc-Roussillon

DR. SNOOZE ET BARTLEBY

La chanson à l’honneur

Propos recueillis par Nastassja Sirrenberg

Dr. Snooze et Bartleby, deux artistes qui font partie de la scène musicale de Montpellier. Ensemble, ils partagent la musique et leur bonne humeur, leur passion pour l’écriture et la composition. Bientôt aux Musicales des Beaux-Arts, les deux musiciens nous racontent leurs inspirations et leurs projets.

Présentez vous brièvement:

Bartleby : Je m’appelle Bartleby, je suis auteur – compositeur et interprète. J’ai commencé cette aventure en solo en avril 2018 avec mon premier clip « C’est pas comme ci » visible sur YouTube. À l’origine, Bartleby est le nom d’un employé de bureau dans une nouvelle de Melville. À chaque fois que son patron lui demande de faire quelque chose, Bartleby répond « J’aimerais mieux pas ». La figure de Bartleby fait écho en moi. C’est quelqu’un qui fait ce qu’il a envie de faire.

Dr. Snooze : Moi, c’est Dr. Snooze, j’ai commencé il y a 5-6 ans à composer, à écrire et à interpréter avec la guitare. J’ai commencé à jouer dans des bars, je me suis vite intéressé à la musique MAO (Musique Assistée par Ordinateur) et à mélanger l’électro à la guitare. Snooze signifie petite sieste en anglais. Il y a l’idée du rêve, de le vivre à travers la musique.

Quelles sont vos inspirations?

Dr. Snooze : J’ai commencé à écrire des textes pour me défouler. Après je me suis mis à la musique et me suis intéressé aux sonorités, mes inspirations étaient Louise Attaque, Georges Brassens, Alain Souchon. Avec le temps, j’ai brassé mes influences avec l’électro comme Fakear ou Massive Attack.

Bartleby : Pour moi, c’est Brassens ! J’aime bien lire de la poésie comme Jacques Prévert et Fernando Pessoa. J’aime beaucoup la plume et la sensibilité de Souchon également et des artistes comme Joni Mitchell ou Keziah Jones.

Vous travaillez sur votre EP. À quoi peut-on s’attendre ?

Bartleby : Ce qui est sûr pour moi c’est qu’il faut que ca soit accessible, que L’auditeur se retrouve dans mes chansons et qu’il puisse les chanter spontanément.

Dr. Snooze : Pour l’EP, il n’y a pas de date de prévue. Pour moi, c’est vraiment de brasser un peu l’électro et la chanson française. Faire des sonorités qui font voyager, c’est quelque chose qui me prend du temps, je suis toujours en quête d’inspiration d’artistes comme Stromae ou Tim Dup.

Les prochains concerts à venir ?

Dr. Snooze : On joue le 6 juillet aux Musicales des Beaux-Arts. On va faire chacun nos chansons et on va bosser des morceaux ensemble.

Bartleby : Je joue le 20 et le 21 juillet lors du Festival d’Avignon à la scène de minuit et le 16 juin à Aix-en-Provence au Théâtre le Petit Duc.

Où est-ce que vous vous voyez dans 5 ans ?

Bartleby : Dans 5 ans je vis de ma musique. Tourner en France, aller à l’étranger, j’aimerais bien organiser une tournée à pieds, en vélo ou même avec un âne ! J’aimerais aussi écrire pour d’autres artistes.

Dr. Snooze : J’aimerais composer pour des artistes, je me vois aussi de plus en plus composer pour des films, être moins sur le devant de la scène.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *