Le magazine d'actualités culturelles en Languedoc-Roussillon

COMPAGNIE THE RAT PACK

« Speakeasy »

Propos recueillis par Julia Lemoine

Cette semaine, le Domaine d’O nous fait voyager aux Etats-Unis, dans les années 30 à l’époque de la prohibition. En effet, la compagnie The Rat Pack vient présenter pendant 3 soirs, son spectacle de cirque acrobatique « Speakeasy » qui nous emmène au sein d’un cabaret clandestin. Interview avec Xavier Lavabre, directeur artistique de la compagnie et l’un des metteurs en scène du spectacle.

Crédit photo : Christophe Raynaud de Lage

En 2014, vous avez créé The Rat Pack Company avec Vincent Maggioni…

On rêvait de monter un spectacle qui reprenne les codes du cirque d’antan tels qu’on les imaginait et de les remettre au goût du jour. Ainsi, pour réaliser notre propre spectacle, il a fallu créer notre compagnie.

Quelle est la signification de « Speakeasy » ?

C’était le nom que l’on donnait aux bars clandestins à l’époque de la prohibition dans les années 30 aux Etats-Unis. Il y a une petite anecdote sur ce nom qui raconte qu’une dame en Irlande vendait de l’alcool et qu’à partir d’une certaine heure elle disait « speakeasy » aux clients parce qu’avec l’alcool ils avaient tendance à parler un peu fort.

De quelle manière vous vous êtes documentés sur ces années de prohibition aux Etats-Unis ?

On a regardé pleins de films d’époque, on s’est aussi beaucoup inspirés des films de Quentin Tarantino et de Martin Scorsese. L’idée était surtout de garder l’esthétique des années 30 avec les costumes trois pièces des hommes et des femmes toujours bien apprêtées. On voulait aussi revenir aux costumes de cirque et remettre tout cela d’actualité.

Vous dîtes que vous vous êtes influencés de films, comment avez-vous adopté les codes du cinéma dans ce spectacle ?

On a tout décortiqué et nous avons choisi des procédés cinématographiques comme l’avance rapide, le rewind (rembobinage), le play/pause. On a aussi travaillé sur le focus pour permettre de raconter l’histoire et d’appuyer certains points.

Comment avez-vous donné vie à ce spectacle muet ?

On s’est appuyés sur notre propre style de cirque pour pouvoir raconter et donner vie à nos personnages. On a beaucoup travaillé le caractère et l’aspect physique des protagonistes. Puis, Régis Truchy, chorégraphe et danseur hip hop, qui a beaucoup étudié Etienne Decroux et Mime Marceau, nous a mis en scène.

Vous avez choisi Chinese Man en bande son…

On ne voulait pas rester enfermés dans les années 30, donc on a juste pris l’esthétique de cette époque comme Michael Jackson l’avait fait dans les années 90 avec le clip de « Smooth criminal ». Les bruitages et les sons de vieux films présents dans la musique de Chinese Man nous ont ainsi aidés à raconter notre histoire.

Votre venue au Domaine d’O, se termine par une soirée exceptionnelle.

En effet, samedi 6 octobre est une soirée spéciale prohibition. À partir de 19h le public pourra déambuler au Domaine d’O dans une ambiance années 30 puis après le spectacle, la soirée se poursuivra avec un DJ set de Matteo, l’un des membres de Chinese Man.

Jeudi 4, Vendredi 5, Samedi 6 octobre à 20h

Théâtre Jean-Claude Carrière

Domaine d’O

http://www.domainedo.fr/spectacles/tous-les-spectacles/speakeasy

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *