Le magazine d'actualités culturelles en Languedoc-Roussillon

BATTLE OF THE YEAR

En marche vers le podium

Propos recueillis par Patricia Bussy

C’est officiel, le breakdance a été sélectionné pour les Jeux Olympiques de 2024 à Paris. En attendant, début mai à Montpellier, le BOTY France 2019. Portée par l’association Attitude, le rendez-vous est donné aux passionnés de danse et de culture hip hop. Son directeur, Thomas Raymond, annonce avec des shows chorégraphiques et un plateau rap d’exception.

Enfin du breakdance aux JO ?

Les JO ont plus besoin du breakdance que le breakdance a besoin des JO ! Vis-à-vis de ses annonceurs et diffuseurs, le CIO doit renouveler son audience et toucher les réseaux sociaux. Le comité s’y intéresse parce qu’il constitue un potentiel fort de téléspectateurs et d’internautes et donc de partenariats. Un format a été mis en place, qui permet aux villes hôtes des JO de choisir 5 disciplines invitées afin de contrer le conservatisme des fédérations internationales.

Le Battle Of The Year, une référence mondiale ?

Le BOTY permet aux jeunes danseurs de devenir acteurs de leur mouvement en défendant sur scène un propos artistique. Son développement s’est fait sur un modèle propre à la culture hip hop, ce qui a donné l’opportunité aux amateurs de se professionnaliser tout en gardant un lien fort avec le mouvement hip hop et les générations successives.

Les filles sont-elle en bonne place dans votre battle ? 

Nous nous attachons à les mettre en avant autant que les garçons. C’est par le BOTY France que le Battle 1 vs 1 filles a trouvé sa place au niveau international. Nous invitons 16 Bgirls à participer, le même nombre que pour les garçons.

Vous avez réalisé des qualifications à Mayotte, à la Réunion mais pas dans les Antilles françaises ni en Guyane. Pourquoi ?

Depuis 2018, nous faisons un gros travail à Mayotte, ce qui a permis d’organiser, pour la première fois, une qualification fille en vue d’une Bgirl mahoraise qui participera au BOTY France. Depuis une dizaine d’années, les qualifications aux Antilles et en Guyane se sont arrêtées. Sur ces territoires, nous avons des difficultés pour trouver des interlocuteurs fiables, capables de produire l’événement, porter des programmes de formation, de transmission et création en danse hip hop. Certes, il y a des talents partout, mais il faut pouvoir mettre en place un dispositif d’accompagnement afin de les révéler. Nous sommes en cours de discussion afin que le programme vers les Antilles et la Guyane puisse reprendre en 2020.

Quelques infos à nous dévoiler sur le festival A Change Of Direction ?

Cette année, l’organisation du Battle Kids Crew évolue. Leurs shows chorégraphiques commencent le vendredi 3 mai en même temps que les battles 1 vs 1 garçons et filles en extérieur (centre-ville). Autre surprise, le 2 mai, le show-case rap en cours de finalisation devrait être de haut vol…

www.facebook.com/Botyfrance/

www.botyfrance.com

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *