Le magazine d'actualités culturelles en Languedoc-Roussillon

BAGHZ

Par Audrey APW

« L’égo et les couleurs » d’un rappeur au style assumé.

COUV BAGHZ

Baghz persiste et signe. Après un premier Ep sorti en 2015, ce jeune caméléon déjoue les codes de la « Raposphère » et  signe « L’égo et les couleurs », deuxième album compilant douze titres aux punchlines incisives, nourries par une poésie moderne aux envolées métaphoriques. Le jeune rappeur évite ainsi les écueils d’un rap caricatural et taille sa propre route. Porté par un ensemble instrumental organique sur lequel les mots deviennent projectiles, «L’Ego et les couleurs » interpelle. Le style, parfois slamé, sert une pensée artistique très écorchée. Baghz trempe sa plume dans l’encre d’une dissidence, jamais vulgaire. Sur certains titres les mots se muent en diatribes libératrices, comme sur« Coloristes », sur lequel le rappeur fait un sombre constat sociétal. Baghz revendique et assume un  style à part, tout en sachant quelle route il ne prendra pas.  Le rappeur à l’esprit libertaire, n’est pas là pour « faire danser les cons » et ne souhaite pas composer avec une industrie culturelle nauséabonde, alors il rappe, « Notre musique veille ». Baghz fait de la résistance, les pieds sur terre, tout en gardant le sens du verbe dans sa tête. Avis aux programmateurs !

Sortie d’album:  le 9 février  « L’égo et les couleurs »

Disponible sur Bancamp : https://baghz.bandcamp.com/

Grégoire Zivanovic

Grégoire Zivanovic

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *